Conclusion

La lessive à base de cendres peut-elle concurrencer la lessive industrielle ?

   Il est intéréssant de répondre à cette question en se basant sur plusieurs critères.

   En ce qui concerne la fabrication de la lessive, la lessive à base de cendres semble gagner la manche: elle se fait de manière simple et de manière naturelle. Elle permet de faire une économie de déchets et d’emballages, ce qui n’est pas le cas de la lessive industrielle, dont la fabrication requiert l’intervention de nombreux éléments chimiques qui créent des déchets et provoque une importante pollution.

   D’ailleurs, d’un point de vue écologique, la lessive industrielle est beaucoup plus dangereuse pour les milieux dans lesquels elle est rejetée après le lavage ; alors que la lessive à base de cendres semble affecter l’environnement, certes, mais de manière moins nocive. Les éléments chimiques contenus dans la lessive industrielle (détergents, alcalins …), et qui permettent le lavage, sont tous synthétiques, ce qui n’est pas le cas de la lessive de cendres, qui elle lave grâce à l’hydroxyde de potassium, que l’on retrouve dans les cendres de bois.

   Cependant, en ce qui concerne le lavage, la lessive industrielle est bien plus efficace que la lessive à base de cendres : elle lave tous types de taches, à la perfection, ce qui n’est pas le cas de la lessive faite à partir des cendres, qui elle a du mal à faire partir les taches minérales, comme la boue.

   Ainsi, de nos jours, la lessive industrielle semble remporter le duel. La population se soucie relativement peu de l’écologie, en s’intéréssant plutôt à son bien être personnel, et donc ici, à ce que son linge soit parfaitement propre, quitte à polluer de manière considérable l’environnement.

3 réponses à “Conclusion”

  1. 1 03 2008
    stéphane joly (14:48:48) :

    Bonjour
    Félicitations. je trouve que ce site est très bien fait, surtout si il s’agit d’un travail d’étudiants. Par contre, je trouve votre conclusion très pessimiste, l’environnement est quand même dans l’air du temps pour beaucoup et la simplicité de la fabrication de cette lessive est un atout indéniable pour la faire pratiquer par de plus en plus de personne, surtout que l’efficacité de lavage est quand même très satisfaisante en générale. J’en produit et utilise depuis plusieurs semaines et j’en suis très content. J’essaye d’en donner au maximum de gens pour les sensibiliser.
    Il serait intéressant d’indiquer ce que les participants de cette expérience utilisent maintenant comme lessive!

  2. 8 03 2008
    Mamiline (11:48:27) :

    J’utilise cette lessive depuis peu de temps et votre travail m’a fortement intéressée.
    Le résultat de l’observation sur les algues est cependant assez décourageant.
    Par ailleurs, effectivement, les lessives modernes qui détruisent toutes les taches, ne sont-elles pas TROP efficaces ? Ai-je besoin d’un produit qui lave la boue lorsque je lave des vêtements qui ont tout juste besoion d’être « ra

  3. 8 03 2008
    Mamiline (11:59:17) :

    oups erreur de manip !
    j’écrivais donc : tout juste besoin d’être « rafraichis » ou sur lesquels il n’y a qu’une trace de gras . Pourquoi ne pas utiliser cette lessive à la cendre lorsqu’elle suffit pour éviter ainsi l’abus de produits dangereux lorsque nous n’en avons aucun besoin?

    Tout comme Stéphane, je crois que l’environnement est dans l’air du temps. Vos travaux en sont une preuve. Et je me demande si votre conclusion ne gagnerait pas en envisageant cet axe de réflexion : lessives – mode d’emploi.
    En tous les cas bravo pour ces travaux, et je vous souhaite une belle réussite dans vos études.

Laisser un commentaire




Le Soleil une source d'éner... |
Coquillages, fossiles, miné... |
Mais je le sais ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Société des historiens du C...
| LVF Sturmbrigade SS Frankre...
| Paranormal